ZERO DECHET

Série de podcasts réalisée en partenariat avec le SMICTOM Alsace Centrale afin de proposer des astuces zéro déchet ou qui permettront, du moins, de réduire ses déchets. Avec à la clef, la préservation de l'environnement, de la santé, des finances, mais également la satisfaction de réduire son empreinte carbone, tout en ayant fait quelque chose soi-même.  

Introduction

Nous retrouvons Frédérique Lefèvre de l'Atelier Grün, qui va nous donner quatre raisons de se tourner vers le zéro déchet, ou du moins, de tendre à réduire ses déchets : les avantages écologiques, sanitaires, financiers et la satisfaction de le faire soi-même. 

Lien vers les différents articles : 

  1. Le savon noir
  2. Les cristaux de soude
  3. Le percarbonate de soude
  4. Le bicarbonate de soude
  5. Les paillettes de savon de Marseille
  6. L'acide citrique
  7. Le blanc de Meudon et la terre de Sommières
  8. Zéro déchet dans la cuisine
  9. L'achat en VRAC 1
  10. L'achat en VRAC 2
  11. La gourde
  12. Les courses
  13. L'organisation du réfrigérateur
  14. Les restes alimentaires
  15. Eponge, sopalin et serviette jetables
  16. Tawashi, l'éponge zéro déchet
  17. Le casse croute
  18. Des fêtes sans déchet #1
  19. Des fêtes sans déchet #2
  20. Des fêtes sans déchet #3
  21. La salle de bain
  22. Les cosmétiques
  23. La crème de jour
  24. Hygiène féminine #1
  25. Hygiène féminine #2
  26. Hygiène bucco dentaire #1
  27. Hygiène bucco dentaire #2
  28. Le maquillage
  29. Le shampoing #1
  30. Le shampoing #2
  31. Soins capillaires
  32. Le déodorant
  33. La saponification à froid #1
  34. La saponification à froid #2
  35. Le bébé
  36. L'enfant

√ Le savon noir

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Depuis quand utilise-t-on le savon noir ? Quelles sont les matières premières pour le fabriquer ?

Il a été obtenu grâce au procédé de saponification à la soude avec un corps gras. Il est sans ajout de colorants, ni de conservateurs et n'est pas issu de dérivés pétroliers. Le savon noir est connu en Europe depuis l'époque gauloise, où il était fabriqué à partir de cendres et de suie.

Quels sont les différents usages du savon noir ?

C'est un nettoyant sain très efficace pour le sols et carrelages. C'est également un dégraissant surpuissant à utiliser dans toute la cuisine. Il peut être aussi une alternative au liquide vaiselle.

Y'a-t-il des précautions d'usage ?

Il n'y a pas de contre-indications, on peut l'utiliser dans tous les domaines comme en jardinerie pour lutter contre les pucerons.

Haut de page

Les cristaux de soude

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Pour commencer, comment fait-on des cristaux de soude ?

Les cristaux de soude sont fabriqués à partir de sel, de craie et d'ammoniaque. Ils sont du carbonate de sodium, à ne pas confondre avec la soude costique qui elle est très dangereuse.

Que peut-on faire avec de cristaux de soude ?

La caractéristique principale des ces cristaux est qu'ils sont dégraissants et nettoyants, dans la cuisine ou sur de la peinture à l'huile.

Ils peuvent donc remplacer plus de 15 produits différents, ce qui réduit les emballages et permet d'économiser de l'argent. Mais y'a-t-il des précautions d'usage avec ces cristaux qui sont quand même corrosifs ?

Oui, ce produit est assez irritant. Il est ainsi conseiller de porter des gants, voire des lunettes de protection.

Vous nous proposez 2 recettes à réaliser avec des cristaux de soude : une poudre pour le lave-vaisselle et un liquide vaisselle.

Pour la recette de la poudre pour lave-vaisselle, il vous 225g de cristaux de soude pour 225g de bicarbonate de soude, 100g de gros sel et 10 gouttes d'huile essentielle. Il suffit de mélanger tous les ingrédients et de verser la poudre dans les réservoir de votre lave-vaisselle.

Pour la recette du liquide vaiselle, il vous faut 400 ml d'eau chaude, 12 cl de savon noir, une cuillère à soupe de bicarbonate de soude, une cuillère à soupe de soude en cristaux et une dizaine de goutte de l'huile essentielle de votre choix. Et cela ne prend pas plus de 3 minutes !

Et pour les coûts, par combien sont-ils divisés ?

Par 2 ou 3, voire même par 4 pour certaines marques.


haut de page

Le percarbonate de soude

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Comment obtient-on du percarbonate de soude ?

Le percarbonate de soude naît de l'addition de peroxyde d'hydrogène avec de l'eau à des cristaux de soude. On pourrait vulgariser en disant qu'il s'agit d'eau oxygénée en poudre.

Quelles sont les propriétés du percarbonate de soude ?

C'est un agent blanchissant, dégraissant, désinfectant et détachant.

Avec le percarbonate de soude, on peut donc remplacer plusieurs produits d'entretien. Mais quelles sont toutes les utilisations possibles du percarbonate de soude ?

Il est l'agnet blanchissant utilisé dans la lessive pour blanchir le linge. Comme détachant, il permet de détacher toutes les tâches organiques. Il va aussi pouvoir dégriser le bois à l'extérieur, nettoyer et blanchir les joints de carrelage.

Y'a-t-il des précautions à prendre avec ce produit ?

Oui car le percarbonate de soude est un comburant, ce qui signifie qu'il peut provoquer ou aggraver un incendie. Il ne faut donc jamais le stocker à proximité d'une source de chaluer vive. 

Vous nous proposez une recette de lessive, sans cochonneries et avec du percarbonate de soude.

C'est une recette vraipent basique. Il vous faut 2/3 de bicarbonate de soude et 1/3 de percarbonate de soude. Vous n'avez plus qu'à mélanger et vous obtiendrez une lessive parfaite pour blanchir et dégriser votre linge, tant en machine qu'à la main. Cette lessive sera donc à faible coût et rapide à concevoir.

haut de page

Le bicarbonate de soude

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

C'est un super produit mais comment est-il créé ?

Le bicarbonate de soude est obtenu de l'extraction de craues, de sels et d'ammoniaque. Il est très connu et sous différentes formes : le technique, l'alimentaire, le cosmétique et l'officinal.

Donc, chaque forme de bicarbonate de soude a une utilisation particulière et précise. Cependant, il a plein d'utilisations différentes. Que peut-on faire avec du bicarbonate de soude ?

Bien-sûr, il est désodorisant, bactériostatique, adoucissant. C'est un abrasif doux également, un détartrant.

C'est plutôt large, peut-on faire du nettoyage avec ?

Oui, c'est vraiment la matière la plus polyvalente qu'il fat vraiment avoir dans ses placards.

Quels produits d'entretien va-t-on pouvoir remplacer avec le bicarbonate de soude ?

Il peut remplacer les désodorisants pour le frigo, les chaussures. Il peut aussi servir dans la lessive, pour le lave-vaisselle. Il permet donc de remplacer une variété de produits assez large.

Peut-on l'utiliser comme unique matière première ou faut-il le mélanger avce autre chose ?

Il pourrait avoir une utilisation unique comme c'est un produit abrasif avec un effet immédiat avec un peu d'eau.

Y'a-t-il des précautions d'usage avec ce bicarbonate de soude ?

Il ne faut jamais l'utiliser sur de l'aluminium, ni sur de la laine ou de la soie !


haut de page

Les pailettes de savon de Marseille

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Pour commencer, qu'est-ce que sont des paillettes de savon de Marseille ?

Les paillettes de savon de Marseille sont issues du savon originel et sont réduites en paillettes pour une utilisation plus pratique.

Et quelles sont ses utilisations ?

L'utilisation la plus intéressante est la lessive de base, où l'on pourra ajuster le dosage en fonction de nos besoins.

Y'a-t-il des précautions d'usage avec les paillettes de savon de Marseille ?

Non, c'est une recette de base qui ne nécessite aucune précaution d'usage particulière. Je vous donne ici ma petite recette simple et rapide à réaliser. Il vous faut mettre 20 grammes de paillettes de savon de Marseille pour un litre d'eau bouillante, mélanger doucement avec un fouet sans trop mousser. Patienter un peu et verser le mélange dans un bidon lorsqu'il est froid. A secouer avant chaque utilisation pour éviter les grumeaux. 

haut de page

√ L'acide citrique

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Quand l'a-t-on découvert ?

L'acide citrique a été découvert par un médecin en 1879 en Angleterre. Il l' obtenu en mélangeant du jus de citron et du lait de chaux décomposé par de l'acide sulfurique.

Et donc, à quoi sert l'acide citrique ?  On sait qu'il a un fort pouvoir détartrant donc il a plusieurs usages ?

C'est surtout un anti-calcaire et un anti-oxydant à utiliser pour détartrer tous les outils de robinetterie, les traces de ciment ou de chaux et également permettre d'éliminer la rouille.

Il y'a queques précautions d'usage à prendre, cela reste de l'acide. Il faut se protéger un minimum je pense...

Oui, c'est un acide certes faible mais irritant malgré tout. Il faut donc prévoir des gants et des lunettes de protection. 

Cet acide citrique peut être utilisé pour différents usages et vous allez nous donner deux recettes, l'une pour concevoir des pastilles de lave-vaisselle et l'autre pour une crème à détartrer.

Oui, effectvement voici les deux recettes : 

Recette de pastilles de lave vaisselle : A parts égales, mélanger du bicarbonate de soude, de l'acide citrique, des cristaux de soude, du sel fin (ou gros sel) et quelques gouttes d'huile essentielle avec une cuillère à soupe d'eau. Mettre le mélange dans de petits moules, laisser sécher quelques heures. 

Recette de crème à détartrer : Utiliser de l'acide citrique mélangé avec un tout petit peu d'eau chaude dans un récipient. 

haut de page

Le blanc de Meudon et la terre de Sommières

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Commençons avec le blanc de Meudon

Le blanc de Meudon est une poudre très fine qui est extraite de la craie et du calcaire. Elle était exploitée dans la carrière de Meudon jusqu'en 1925. Aujourd'hui, ces carrières abritent des cultures de champignons de Paris. Le blanc de Meudon est également appelé blanc d'Espagne et il est intéressant car il est abrasif et alcalin. Ses utilisations sont nettoyer l'inox de la cuisine, l’argenterie, les cuivres ou le laiton.

Y'a-t-il des précautions d'usage ou peut-on l'utiliser les yeux fermés ?

Non, il n'y aucune précaution particulière puisqu'il est quasi neutre au niveau chimique tout simplement.

Peut-on l'utiliser seul ou faut-il le mélanger avec d'autres matières ?

On peut l'utiliser seul, c'est vraiment une matière noble. On peut évidemment après recherche l'utiliser dans certaines poudres comme la pierre blanche ou la pierre d'argent.

Ensuite nous allons parler de la terre de Sommières. Qu'est-ce donc tout d'abord ?

La terre de Sommières est une argile qu'on appelle smectique comme le fameux Smecta. Elle est ultra fine et elle peut absorber jusqu'à 80% de son poids en eau. Cette capacité vient du fait qu'elle est composée de feuilles qui peuvent s'écarter facilement. La carrière de Sommières étant épuisée désormais, elle est extraite désormais dans le bassin méditerranéen, principalement au Maroc.

Et quelles sont les principales utilisations de la terre de Sommières ?

La terre de Sommières, c'est le détachant spécial gras et également désodorisant.

Donc pour laver un tablier ou des vêtements après mis du gras en cuisinant ?

Alors oui et non. On peut évidemment l'utiliser en amont et également en aval pour enlever les tâches de graisse sur les textiles et le cuir, les tâches d'huile sur la pierre, aider au lavage des mains pour les bricoleurs et les mécaniciens à sec. Toutefois, il y'a des précautions d'utilisation pour les personnes asthmatiques ou allergiques à la poussière, pensez à bien aérer la pièce. 


haut de page

Le vinaigre blanc

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Nous allons parler du produit miracle qu'est le vinaigre blanc...

Tout d'abord, le vinaigre blanc est issu due la betterave, du mais, du blé ou du malt avec une fermentation, pour obtenir un alcool de forte concentration. Il va être utilisé dans beaucoup de domaines. C'est agent dégraissant, détartrant, nettoyant, antiseptique également. Il va aider à détartrer les cafetières, bouilloires, la robinetterie, le verre, les vitres, le carrelage. Il peut remplacer l'anticalcaire dans votre lave-vaisselle, le désodorisant dans votre frigo, le désherbant ou encore le répulsif contre les fourmis.

Donc nous avons ici un produit qui permet d'en remplacer au moins 15 à la maison ?

Oui, tout à fait. Le but est de réduire le nombre de produits ménagers à la maison.

Y'a-t-il des précautions d'usage ?

Oui, il ne faut jamais le mélanger avec de l'eau de javel (formation de vapeurs toxiques), ne pas l'utiliser sur du marbre, sur des matières perforées. C'est également un produit irritant. 

Peut-on le mélanger avec d'autres produits ou se suffit-il à lui-même ?

Il se suffit à lui-même dans un effet détartrant, nettoyant, antiseptique immédiat. En revanche, oui on peut le mélanger avec des réactions chimiques mais immédiates.

Et peut-on se le procurer ? On peut le trouver partout ?

Oui, vous pouvez en trouver partout et à tous les prix. Evidemment il y'a du bio mais privilégiez toujours le moins cher, si c'est possible dans des grands contenants comme des bidons de 5L pour réduire aussi nos déchets.

haut de page

Zéro déchet dans la cuisine

Zéro déchet dans la cuisine 

Invitée : Frédérique de l'Atelier Grün

Pouvez-vous nous donner quelques pistes pour réduire ses déchets dans la cuisine ?

On le remarque tous dans la cuisine, c'est le lieu où traînent nos poubelles. Pour cela, il va falloir éviter lors de nos achats le suremballage, favoriser si possible l'achat en vrac pour les bases où le coût n'est pas prohibitif, favoriser la production locale et n'oubliez pas de venir avec vos contenants. Ce sont des petites pistes mais qui aident dans un premier temps. Achetez également peu pour éviter de jeter du fait de la péremption et des unités d'achat trop importantes. Cuisinez avec des ustensiles sains en verre, en inox ou en terre cuite. Je pense également à la vaisselle jetable avec le flou juridique sur ces produits encore aujourd'hui, essayez de les bannir de vos foyers. Il existe plein d'alternatives aujourd'hui, les pailles en verre, les gourdes... Cuisinez simple et bon aussi, cela ne va pas générer un timing plus serré et plus compliqué dans votre quotidien, ce qui vous permettra de moins acheter. Un des déchets majeurs, c'est bien évidemment la bouteille plastique qui est vraiment à boycotter dans la mesure du possible, pensez à utiliser l'eau du robinet si elle est potable, pensez aux filtres, aux carafes. Une source qui va apporter aussi beaucoup de déchets, ce sont les produits d'entretien. Essayez donc de les fabriquer avec les recettes déjà données, favorisez ce qui est lavable et non jetable, pensez évidemment à composter.

haut de page

L'achat en VRAC 1

De nouveaux conseils pour ne pas faire rentrer d'emballages dans votre habitation. Marie Adam, des éco-citoyens d'Ebersheim nous parle du vrac. 

haut de page

√ L'achat en VRAC 2

Pour cette nouvelle chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace centrale, on conitnue à parler du vrac avec Marie Adam des Eco-citoyens d'Ebersheim

haut de page

La gourde

Pour cette chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, nous retrouvons Marie Adam des éco-citoyens d'Ebersheim. Elle continue de nous donner des conseils pour réduire nos déchets dans la cuisine, notamment en utilisant une gourde.

haut de page

√ Les courses

Pour ce nouvel épisode de nos chroniques zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, nous retrouvons Marie Adam des Eco-citoyens d'Ebersheim. Elle nous donne quelques pistes pour réduire nos déchets dans la cuisine, en évitant de les y faire rentrer, avant même d'aller faire des courses. 

haut de page

L'organisation du réfrigérateur

 

Comment réduire ses déchets dans la cuisine ? Comment ne pas jeter d'aliments ? On y répond avec cette chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale et Marie Adam des Eco-citoyens d'Ebersheim

haut de page

Les restes alimentaires

Pour cette chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, Marie Adam des Eco-citoyens d'Ebersheim va nous parler des restes alimentaires. Car s'il en reste, il faut éviter de les jeter pour les valoriser. 

haut de page

Eponge, Sopalin et serviettes jetables

Pour ce nouvel épisode de nos chroniques zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, Marie Adam, des Eco-citoyens d'Ebersheim va nous donner quelques pistes pour bannir les objets à usage unique, ou presque, de nos cuisines. 

haut de page

Tawashi, l'éponge zéro déchet

Comment remplacer des objets à usage unique dans nos cuisines ? La réponse avec cette chronique zéro déchet en partenariat avec le Smictom d'Alsace Centrale. Marie Adam, des Eco-citoyens d'Ebersheim nous apprend cette fois-ci à réaliser des tawashi, des éponges zéro déchet. 

haut de page

Le casse croute

Pour cette chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, Marie Adam des Eco-citoyens d'Ebersheim nous met en garde contre une grosse source de déchets : le casse croute. 

haut de page

Des fêtes sans déchet 1

Comment passer de bonnes fêtes sans pour autant se retrouver avec des tonnes de déchets ? La réponse en chronique avec le Smictom d'Alsace Centrale et Marie Adam, des Eco-citoyens d'Ebersheim

haut de page

Des fêtes sans déchet 2

A l'approche des fêtes de fin d'année, cette chronique zéro déchet, en partenariat avec le Smictom d'Alsace Centrale, vous donne quelques pistes pour des repas festifs sans déchet. Retrouvez les conseils de Marie Adam, des Eco-citoyens d'Ebersheim

haut de page

Des fêtes sans déchet 3

Troisième et dernière chronique zéro déchet autour des fêtes de fin d'année. Marie Adam, des Eco-citoyens d'Ebersheim nous parle cette fois-ci des décorations, c'est avec le Smictom d'Alsace Centrale

haut de page

√ La salle de bain

Après avoir parlé de la cuisine, pour cette chronique zéro déchet, en partenariat avec le Smictom d'Alsace Centrale, nous retrouvons cette fois-ci Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün. Pour cet épisode, elle nous donne des pistes afin de réduire nos déchets dans la salle de bain. 

haut de page

Les cosmétiques

Pourquoi faire soi-même ses produits cosmétiques ? La réponse, en chronique, avec le Smictom d'Alsace Centrale et Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün

haut de page

La crème de jour

Pour cette nouvelle chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, nous sommes en compagnie de Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün. Après une introduction aux cosmétiques zéro déchet, on rentre dans le vif du sujet avec une recette de crème de jour. 

haut de page

Hygiène féminine 1

Pour cette nouvelle chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, nous parlons hygiène féminine et plus précisément de coupe menstruelle. C'est avec Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün

haut de page

Hygiène féminine 2

On poursuit autour de l'hygiène féminine pour cette chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale. Cette fois-ci, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, va nous parler de culotte menstruelle et de serviette lavable. 

haut de page

Hygiène bucco dentaire 1

Pour ce nouvel épisode avec le Smictom d'Alsace Centrale, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, commence à aborder l'hygiène bucco dentaire avec une recette de dentifrice. 

haut de page

Hygiène bucco dentaire 2

On continue à parler hygiène bucco dentaire zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale. Pour cet épisode, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, nous donne une recette de bain de bouche. 

haut de page

Le maquillage

Pour cette nouvelle chronique zéro déchet avec le Smictom d'Alsace Centrale, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, nous explique comment faire soi-même son maquillage. 

haut de page

Le shampoing 1

Comment réaliser soi-même un shampoing zéro déchet ? La réponse, en chronique, avec Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün et le Smictom d'Alsace Centrale

haut de page

Le shampoing 2

On continue à parler shampoing zéro déchet sur Azur FM. C'est avec Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, et le Smictom d'Alsace Centrale

haut de page

Soins capillaires

On continue à parler cheveux et soins capillaires avec le Smictom d'Alsace Centrale et Frédérique Lefèvre de l'Atelier Grün

haut de page

√ Masque et gommage

On est toujours dans la salle de bain à tenter d'y réduire nos déchets avec le Smictom d'Alsace Centrale. Pour cet épisode, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, nous explique comment faire un masque et un gommage. 

haut de page

Le déodorant

La plupart des déodorants, en plus d'être nocifs pour notre santé, le sont également pour l'environnement. D'où la nécessité de le faire soi-même avec des produits naturels. C'est avec le Smictom d'Alsace Centrale et Frédérique Lefèvre de l'Atelier Grün

haut de page

La saponification à froid 1

Pourquoi réaliser soi-même ses savons ? La réponse, en chronique, avec le Smictom d'Alsace Centrale et Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün

haut de page

La saponification à froid 2

 Après nous avoir donné de bonnes raisons pour faire soi-même ses savons, Frédérique Lefèvre, de l'Atelier Grün, nous explique à présent comment faire. C'est avec le Smictom d'Alsace Centrale

haut de page

Le bébé

√ Le bébé 

Un bébé est source d'énorméments de déchets en quelques mois. Voici des pistes pour les réduire, c'est avec Frédérique Lefèvre de l'Atelier Grün et le Smictom d'Alsace Centrale

haut de page

L'enfant

Après le bébé, on passe à l'enfant. Des idées d'activité à faire en famille, mais sans produire de déchet. C'est avec le Smictom d'Alsace Centrale et Frédérique Lefèvre de l'Atelier Grün

haut de page